Journées Européennes du Patrimoine 2020

"Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !"

Le 19 et 20 septembre 2020 de 14h à 19h

participation libre & solidaire

Arts Décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles | Exposition Jean-Marie Fage "Je peins ce que je vois" | Jardin | Visites | Invités

/ ! \REPORTÉ / ! \ Samedi 19 de 14h30 à 16h30 : « Métiers d’art et transmission des savoirs et savoir-faire »

RENCONTRE AVEC DES ARTISANS D’ART

Marc Angosto - Christophe Omnes - Jean Gallon - Giovanni Taormina, quatre artisans d’art - restaurateurs, vous présentent leurs métiers et leur parcours, de leurs formations initiales à aujourd’hui en relation avec les collections d’Arts Décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles du musée.

La transmission des savoirs et savoir-faire aux XXe et XXIe siècles peut-elle être rapprochée de celle dont ont bénéficié les artisans qui ont réalisé les objets et le mobilier des collections du musée Vouland aux XVIIe et XVIIIe siècles ?

Marc Angosto et Christophe Omnes, menuisiers-ébénistes, autour des techniques du bois ; Jean Gallon, gainier, autour des techniques du cuir ; Giovanni Taormina, restaurateur de peintures, autour des techniques de peinture.

Les rencontres se déroulent dans le jardin du musée.

Le lendemain, dimanche 20 septembre à 14h30, vous pourrez suivre une visite des collections centrée sur la question des métiers et de l’éducation aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Sur inscription au 04 90 86 03 79

Samedi 19 de 17h à 18h30 : « De père en fils et fille !? »

Visite de l’exposition avec les enfants du peintre Jean-Marie Fage

« Je faisais des portraits, si c’était ressemblant, je pensais que c’était juste, et comme je n’avais pas de professeur, ça remplaçait le professeur. »

Comment cet enfant né au bord de la Sorgue en 1925 est-il devenu peintre ? Adolescent, Jean-Marie Fage recyclait les sacs de plâtre de son père maçon pour peindre ses premières toiles, des portraits, des paysages et des copies en couleurs de reproductions noir et blanc que lui donnait son voisin instituteur. Puis une succession de rencontres confirme sa vocation de peintre. Ses quatre enfants ont, quant à eux, grandi avec la peinture, l’art, la poésie. Pour eux, visiter un musée ou une exposition en famille, était aussi naturel qu’aller au marché ! Quel héritage cette familiarité avec le monde de l’art leur apporte-t-il ? Découverte de l’exposition Jean-Marie Fage « je peins ce que je vois » en compagnie des enfants du peintre, adultes…

Sur inscription au 04 90 86 03 79

/ ! \REPORTÉ / ! \ Samedi 19 à 19h : « Du rire et de la gaîté »

LECTURE Sylvie Durbec - Clémence Cotte – Jeanne Duprat – Coline Robert

« Remarquez un grand défaut des éducations ordinaires : on met tout le plaisir d’un côté, et tout l’ennui de l’autre […] Tâchons donc de changer cet ordre, rendons l’étude agréable ». Fénelon

« La seule vraie source de la connaissance est la sensation. » Condillac

Cette lecture à quatre voix traverse le siècle des Lumières, du XVIIe au XIXe siècle, avec un choix de textes qui exprime ou témoigne de différentes conceptions d’éducation. En contrepoint, des ponctuations de textes contemporains.

Textes de Fénelon, Rousseau, Condillac, Madame de Maintenon, Madame de Genlis, Madame Vigée-Lebrun…

Sur inscription au 04 90 86 03 79

Dimanche 20 de 14h30 à 16h : « Transmission et filiation »

Visite commentée des collections d'Arts Décoratifs XVIIe et XVIIIe siècle / Odile Guichard

Cette visite évoque le parcours de personnes, ébéniste, peintre, comédienne, … tels que Pierre Migeon IV, Jean-Baptiste Tuart, Joseph Vernet, Pierrette Candelot dite la veuve Perrin, Justine Favart, sous l’angle de la filiation et de la transmission des savoirs et des savoir-faire, à partir des collections d’Arts Décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles.

C’est aussi l’occasion de rendre hommage à Louis Vouland (1883-1973), industriel de l’agroalimentaire originaire de Noves, et collectionneur passionné.

Sur inscription au 04 90 86 03 79

Dimanche 20 de 14h30 à 16h30 : « Ce que le premier regard ne voit pas »

Visite-atelier à partir de 7 ans

Au musée, tu peux découvrir une centaine de peintures de Jean-Marie Fage qui a aujourd’hui 94 ans. Dès l’enfance, il est sensible aux arts et à la poésie. Nous te montrerons une peinture qu’il a réalisé enfant… Jeune homme, Jean-Marie Fage rencontre le poète René Char qui l’encourage à devenir peintre. Depuis, il aime collaborer avec ses amis poètes dont il apprécie la compagnie dans la vie et les recueils de poèmes qu’il illustre.

« Martinet aux ailes trop larges qui vire et crie sa joie autour de la maison. Tel est le cœur. » René Char, 1947.

Après avoir découvert la peinture de Jean-Marie Fage dans le musée, amuse-toi à illustrer un poème en compagnie des oiseaux du jardin.

Les ateliers se déroulent dans le jardin du musée.

Les participants sont invités à apporter leur matériel de dessin et /ou peinture.

Tu peux aussi découvrir la peinture de Jean-Marie Fage avec le livret « découvre l’expo ! »

Sur inscription au 04 90 86 03 79

Dimanche 20 à 17h : Carte blanche à Raphaël Thierry

Raphaël Thierry est un artiste pluridisciplinaire. Dragon d’or de l’École Supérieure d’Arts Graphiques Met de Penninghen en 1994, pensionnaire de la Villa Médicis, Académie de France à Rome, en 2005 et 2006, il réalise de multiples expositions et performances. Graphiste concepteur (directeur artistique / auteur-illustrateur) et plasticien (peintre, sculpteur, performeur), il décline sa pratique artistique sous plusieurs identités qui sondent le réel et sa représentation, le signe et l’abstraction,la matérialisation du cheminement de la pensée. Depuis 2008, il réalise en tandem avec Christian Volckman des films et performances à quatre mains après avoir été Rapharty, auteur-illustrateur des aventures de Superchien, livres pour enfants.

Comment s’articulent formation, relation au patrimoine à la Villa Médicis à Rome, et vocation d’artiste ?

Quo vadis, sculpture lattis, plâtre, métal, 2020 au Musée Vouland

Sur inscription au 04 90 86 03 79